Dans la vie, il y a toujours un choix qui s’impose

Article : Dans la vie, il y a toujours un choix qui s’impose
27 décembre 2013

Dans la vie, il y a toujours un choix qui s’impose

277*182
277*182
225*225
225*225

Toute la philosophie de la vie est guidée par deux forces oppositionnelles. Il y a le bien et le mal, la vie et la mort. L’enfer et le paradis, l’amour et la haine. La lumière et les ténèbres pour citer que ceux-là. De ce fait, le Yin et le Yang, c’est une école philosophique chinoise qui établissait une opposition entre deux principes de la réalité. Par exemple : le Yin symbolise (les ténèbres) et le Yang (la lumière). Les deux ensembles ne peuvent diriger simultanément. Soit l’un ou l’autre. L’un triomphe en l’absence de l’autre. Tout carrément, par définition, la lumière est l’absence des ténèbres.

Que l’on veuille ou non, l’existence humaine n’aurait aucun sens sans les binômes présentés à chaque réalité de la vie. Vivre, c’est choisir. On a toujours un choix à faire. Indéniablement, nous devons choisir entre : le bien et le mal, l’amour et la haine…. Nos choix déterminent ce que nous sommes. Le fait de choisir c’est un choix et le fait de ne pas choisir est un choix également.

Un grand artiste peintre, vivait sa vie dans la douleur, les souffrances, la mélancolie et la tristesse. Sa vie n’était que peine et misère. Il ne pouvait subvenir à ses besoins. Fort et passionné de la peinture, il peint à chaque fois sa triste vie, sa frustration et ses dégouts éprouvés à la vie. Dans sa maison, il avait beaucoup de tableaux. Mettant les tous sur la vente, malheureusement, il n’a pas pu les vendre pour gagner sa vie. Très avancé en âge, arrivé au soir de sa vie, Il a dit : « J’ai passé toute ma vie dans la tristesse et dans la mélancolie. C’est comme-ci, je me trouvais dans une forêt obscure. Sous les arbres je voyais seulement les feuilles vertes qui me voilent la lumière. Pourtant, derrière ces feuilles il y a la lumière. Mon tout dernier tableau, j’aimerais peindre la lumière qui cachait derrière ces feuilles ». Ainsi donc, il a peint la lumière et donna ce tableau à un de ses disciples. Par la suite, il rentra paisiblement dans sa maison et passé de la vie au trépas. Ce tableau était d’une valeur inestimable. On l’a vendu à un grand prix. C’était son plus beau tableau qu’il n’a jamais peint auparavant. On a placé son œuvre dans un grand musée d’art, pour sa classe et pour sa préciosité.

Pareillement, vous vous trouvez face à la vie. Vous vous sentez découragé, abandonné et sans espoir. Votre vie est obscurcie. A cet effet, tout le tableau de votre vie n’est que peine et misère. A travers vos pensées, vous attirez seulement le mal. Dans vos pensées, nombreux sont les tableaux de la pauvreté, du suicide, de la haine et du mal. Attention ! Ne tentez pas encore. Sachez bien qu’il n’existe pas une seule façon de voir la vie. Changez vos perceptions et vos conceptions. Par-ce-qu’à travers les ténèbres il y a la lumière. A travers la mort, il y a la vie. Changez le tableau de votre de votre vie. Peignez la lumière, la richesse, l’amour, la joie.

Il faut faire une révolution, comme a fait ce grand artiste. Ce tableau n’est pas une simple œuvre. Plutôt, une révolution a la manière de penser. Une nouvelle conception et perception pour une vie meilleure. Un choix pas comme les autres.

Dans tout ce qu’on fait, il y a toujours un dilemme. La vie n’est pas liée à un seul arc ou un seul espoir. On a toujours le choix. L’homme a en lui une force vitale et d’énergie pour surmonter les difficultés retrouvées sur son chemin. Prenez le temps de réfléchir à chaque fois que vous faites un choix. Un choix n’est pas toujours simple. Il suscite des conséquences, de la responsabilité et de la sollicitude.

Ayez toujours la bonne volonté, le bon sens à chaque situation de cette vie. Entre le bien et le mal, la mort et la vie, la lumière et les ténèbres et dans toutes les situations que vous aurez à faire un choix, que choisirez-vous ? Par-ce-que dans la vie, il y a toujours un choix qui s’impose.

Partagez

Commentaires

Nelson Deshommes
Répondre

Je fais le choix de lire ce billet, et je n'ai pas déçu car il m'apporte une bonne tasse de réconfort. Merci Bien.

Zacharie Saint Victor
Répondre

Merci, Nous devons toujours faire un choix.